Deux coquerelles
Auteur: David Jalbert
Compositeur: David Jalbert

Au matin ensoleillé
Plonger mes rêves jusqu'à ses mains
Plutôt que de précipiter
L'envie d'aller au petit coin
Qu'elle garde mon corps comme un esclave
Et use ses efforts sur mon épave
Tricher les règles pour qu'elle me prenne
J'risquerai mes lèvres jusqu'aux siennes

Nous serons comme deux coquerelles
On va squatter tous les motels
De St-Agathe à Montmagny
Nous déjeunerons toujours au lit
Allongée sur une peinture
Une fille à poil tient sur le mur
Mais bon tant pis si c'est vulgaire
Faisons l'amour et non la guerre

Au matin ensoleillé
Frayer un chemin jusqu'à ses fesses
Puis-je ne jamais oublier
Ses jolis seins sous mes caresses
J'ai laissé ma haine dans une autre vie
Jeté mes peines et mes ennuis
Pour déverrouiller son bonheur
Je troque la clef contre mon cœur

C'est par un ciel en plein orage
Que notre histoire touche à sa fin
Alors j'ai du plier bagages
Empressé par mes besoins
Le vacarme des gouttières
Pressant mes pas vers la lumière
Au grand malheur j'ouvris les yeux
Sans même penser lui dire adieu