Les fantômes
Auteur: David Jalbert
Compositeur: David Jalbert

Par delà les fantômes qui m'habitent
Y'a un p'tit quelque chose qui me pousse à croire
Six pieds sous terre c'est moins cher la nuit
Que le bonheur est désespoir
Y'a pas de frontière qui nous invite
À prendre le train jusqu'à l'autre bord
C'est un lit douillet, une belle grande suite
À même l'arrière d'un corbillard
Pourquoi l'envie de partir si vite
Si y'est pas question d'être en retard
Que ce soit les vers ou les termites
On n'échappe pas à son purgatoire

La route est longue jusqu'à Saint-Pierre
Le temps se fait trop chaud en enfer
J'chemine toujours de la même manière
Quand je me retourne vers moi
Je me tape tout le trajet à l'envers
Et je retombe sur mes pas

Alors que malheur me rendit visite
Mon âme fut fripée par la peine
J'ai eu tant peur qu'il ne me quitte
J'ai tout fait pour que mon cœur freine
Passant de ces paroles que l'on de récite
Qu'en implorant Marie Madeleine
Comme si cette prière étant dite
Avait surpassée mes blasphèmes

Et je retombe sur mes pas
Et je retombe sur mes pas